Les municipalités se sont donc mis un point d’honneur à développer des solutions de mobilité écologiques, pratiques et sécurisées.

Que vous ayez choisi le bus, le tram, le train ou une combinaison des trois, vous êtes de plus en plus nombreux à utiliser les transports publics pour vous déplacer.

Les raisons sont multiples. En premier lieu, on nous le répète depuis longtemps, il est impératif de réduire les émissions de gaz à effet de serre et donc de polluer moins.

Certains comportements adéquats sont donc à retenir pour les usagers afin de garantir la meilleure vie à bord possible

La pollution émise par un bus est bien moindre que celle d’une automobile. Penser à la planète, c’est donc laisser sa voiture au garage.

D’autre part, prendre les transports publics coûte passablement moins cher qu’utiliser sa voiture. Si l’on prend en compte tous les coûts liés à un véhicule privé, l’addition se révèle salée. Assurance, essence, parking, leasing… Un abonnement à un réseau de transport public est plus économique.

Enfin, choisir les transports publics, c’est aussi prendre son temps voire en gagner. On évite les bouchons de fin de journée et on profite de ces instants pour soi. Lire, regarder un film, méditer… autant d’actions pour lesquelles on semble souvent manquer de temps. Les villes ont bien compris ces enjeux et ont fortement développé leur offre de mobilité douce ces dernières années.

A Genève par exemple, 427 véhicules transportent 538'000 voyageurs au quotidien. Les 1'050 conductrices et conducteurs ont la responsabilité de transporter les usagers à travers tout le canton.

Une responsabilité importante car sur la route on le sait, tout peut arriver. Même si les sociétés qui gèrent l’exploitation des trams et des bus dans nos villes suisses sont des partenaires de confiance, un freinage d’urgence peut se produire à tout instant.

Certains comportements adéquats sont donc à retenir pour les usagers afin de garantir la meilleure vie à bord possible. Bien s’installer sur les sièges, se tenir aux poignées prévues à cet effet, laisser sa place aux personnes fragilisées (personnes âgées, femmes enceintes, personnes handicapées), sont autant de gestes à appliquer au quotidien pour garantir une vie commune agréable dans les transports publics.