Constatez-vous beaucoup de personnes touchées par l’érosion dentaire parmi vos patients?

Oui malheureusement, la façon dont on s’alimente aujourd’hui encourage l’usure de nos dents. Les nombreuses attaques acides provenant des sodas, jus de fruits et boissons sportives ne laissent pas nos dents insensibles.

Un autre phénomène, moins fréquent, mais qu’il convient de mentionner, est l’attaque de la substance dentaire par l’acidité gastrique. En effet, lors de reflux gastriques ou de vomissements à répétition lors de troubles alimentaires tels que la boulimie, cet acide va entrer en contact avec la substance dentaire et la ramollir.

Que faire après avoir bu un jus de fruits ou un soda?

Surtout ne pas se brosser les dents immédiatement après son ingestion. Il est préférable de soit se rincer à l’eau pour neutraliser l’acidité soit mâcher un chewing-gum ménageant les dents pour stimuler le flux salivaire.

Les dentifrices et bains de bouche sont-ils efficaces?

Absolument. A chaque problème dentaire, il existe des dentifrices, des brosses à dents et des bains de bouche adaptés. Aux personnes souffrant d’érosion et de sensibilité dentaire, nous recommandons d’utiliser une brosse à dents souple, voire extra-souple ainsi qu’un dentifrice avec un faible pouvoir abrasif et contenant des fluorures.

Un bain de bouche peut venir compléter l’apport de fluor pour la reminéralisation de la dent. Attention, la technique de brossage est très importante. En effet, mal effectuée, elle peut causer des dégâts sur les dents.

Lorsque l’érosion dentaire a fait des dégâts, quelles solutions préconisez-vous?

Les solutions dépendent essentiellement de la cause de l’érosion. Si l’érosion est due à des reflux gastriques ou des vomissements liés à des troubles alimentaires, nous conseillerons d’aller voir un spécialiste qui pourra prendre en charge ces pathologies.

S’il s’agit de dégâts causés par des habitudes alimentaires, hormis les changer, on peut essayer de limiter la progression des dégâts en adoptant une hygiène bucco-dentaire adaptée sur conseil de son médecin-dentiste.

Lorsque les érosions sont légères, aucun traitement n’est préconisé car elles sont généralement indolores.

Lorsqu’elles sont plus avancées, des sensibilités peuvent apparaître. Le médecin-dentiste pourra alors appliquer des vernis fluorés ou des restaurations en résine ce qui jouera le rôle de couche protectrice.

Face à la perte de substance dentaire, l’esthétique des dents peut être touchée. Les dents antérieures peuvent commencer à s’effriter et le rebord devenir fin et transparent.

A ce moment-là des traitements plus conséquents peuvent être entrepris, selon les cas, comme la pose de facettes céramique ce qui permettra de retrouver le sourire d’avant.

En savoir plus:

www.sourions.ch