En plus des moyens et de la volonté d’offrir un réseau puissant à son enfant, la question de la durée de séjour sera essentielle lors du choix du mode de scolarité.

L’enseignement public offrira une immersion souvent difficile au début, quoique généralement bien accompagnée dans les structures helvétiques.

Cela dit, ce sera l’assurance d’une véritable intégration immersive dans la région d’accueil. Mais la Suisse romande est aussi, en comparaison mondiale, un lieu privilégié pour ceux qui souhaitent que leurs enfants suivent une éducation de prestige.

Tout pour les expats

La région lémanique abrite la plus grande concentration d’écoles privées au monde, un héritage de la Suisse internationale, multiculturelle et multilingue. Ainsi, rien qu’à Genève, il y a près d’une école internationale et demie pour 100 000 habitants.

Il existe plusieurs écoles privées réservées aux enfants des expatriés afin que, durant leurs mandats de courte ou de moyenne durée, ils puissent offrir à leurs enfants une éducation adaptée aux examens qu’ils devront ensuite passer lors de leur retour au pays.