Il y a plein d’avantages à rouler au gaz naturel. La première chose qui vient à l’esprit est de faire un geste pour l’écologie… C’est le cas puisque qu’en Suisse ce type de carburant contient 20 % de biogaz naturel issu de déchets verts. Une énergie parfaitement renouvelable qui permet de réduire de 40 % les émissions de CO2.

Encouragés par la nouvelle loi sur le CO2 entrée en vigueur cette année, les constructeurs automobiles présentent une gamme très variée de véhicules qui va de la petite citadine au monospace familial, en passant par le simple utilitaire ou la voiture de sport.  Même si les équipements écologiques font désormais partie des alternatives possibles lors de l’achat d’un véhicule, peu de consommateurs osent sauter le pas, sous prétexte que la voiture verte n’est pas assez sûre ou alors bien trop chère.

Pas de concession

Il y a zéro compromis en tous points de vue et quelques privilèges non négligeables. Comme l’explique Cornelia Forte, spécialiste en mobilité au gaz naturel et biogaz: «Les moteurs de voitures à gaz sont tout aussi puissants que leurs homologues à essence et consomment de moins en moins.

Faire le plein d’un véhicule avec un réservoir de quinze kilogrammes coûte seulement dans les vingt-deux francs en région lausannoise, par exemple, et vous permet de rouler jusqu’à trois cents kilomètres. Personnellement, je roule au gaz depuis huit ans et le prix du carburant n’a jamais augmenté d’un centime dans ma région».

Si l’aspect financier est un argument qui compte dans le choix d’un véhicule, il y a pourtant pléthore de bonus alloués qui permettent, aux indécis, de très vite amortir le surcoût lié à ce type de mobilité.

Beaucoup d’avantages

Tout d’abord à l’achat directement, il y a de nombreuses primes proposées par les différentes marques. Sans compter la subvention de l’industrie gazière qui représente la coquette somme de mille francs. Le calcul est également très intéressant par la suite, au moment d’assurer votre voiture, puisque la plupart des compagnies offrent sur la RC un rabais écologique de 15 à 30 %. Il y a ensuite une réduction sur la taxe véhicule de la part du canton… Par exemple pour le canton de Vaud, l’économie annuelle de la facture finale s’élève à 75 %!

Enfin, pour ceux qui s’inquièteraient quant à l’approvisionnement de leur véhicule, la Suisse compte environ cent quarante stations équipées au gaz naturel et biogaz. Il y a ainsi de quoi se ravitailler sans problème tous les quinze kilomètres sur les principaux axes… Et Cornelia Forte de rassurer: «Les réservoirs de gaz ont une capacité moyenne de quinze kilos pour les véhicules de tourisme. Chaque voiture est équipée d’un réservoir à essence classique qui ajoute une autonomie allant jusqu’à mille kilomètres une fois la réserve de gaz épuisée.»