A l’ère du réchauffement climatique et de l’augmentation du carburant, la conduite écologique devient nécessaire. La pratique de la conduite écologique consiste donc à utiliser sa voiture dans un but d’économie de carburant et pour préserver l’environnement.

Concrètement, cela consiste en plusieurs gestes peu contraignants à effectuer en conduisant. Depuis quelques années, elle fait même partie intégrante de l’enseignement de la conduite dans les auto-écoles en Suisse et en France.

Depuis quelques années, la conduite écologique fait même partie intégrante de l’enseignement de la conduite dans les auto-écoles en Suisse et en France

Quant aux cours à destination d'entreprises, ils sont particulièrement prisés pour le potentiel d'économie qu'ils représentent pour la société. 

Concrètement, il s’agit de changer les rapports de vitesse de la voiture à bas régime moteur car, en tournant rapidement le moteur consomme plus de carburant; il s’agit donc de réduire ce régime.

Le maintien d’une vitesse stable est aussi nécessaire tout comme éviter les accélérations brusques ou les freinages inutiles, l’anticipation du trafic fait donc partie intégrante de l’eco-drive. La réduction de la vitesse est également une bonne alternative: diminuer sa vitesse de 10 km permet d’économiser jusqu’à 1 litre de carburant par 100 km.

En outre, les conseils mécaniques, la conduite écologique englobe également le véhicule dans son ensemble. En effet, il est par exemple recommandé d’utiliser avec modération les appareils électriques comme l’allume-cigares que l’on utilise bien souvent pour recharger son téléphone ou encore la climatisation. Gourmands en énergie et donc en carburants, ces derniers sont une source d’augmentation de la consommation.

La pression des pneus tout comme le chargement de la voiture sont aussi des éléments à prendre en compte lorsque l’on souhaite adopter la conduite écologique. Il est aussi conseiller au conducteur d’avoir du temps quand il prend sa voiture afin de conduire moins brusquement tout comme de couper son moteur lors d’un arrêt de plus de quelques secondes.

A priori contraignante ou compliquée, la conduite écologique représente en réalité que de petites habitudes à prendre au quotidien comme les petits gestes que chacun de nous ferait pour préserver l’environnement.

En effet, en choisissant de conduire de manière écologique au quotidien, les émissions de particules fines et de CO2 se voient fortement réduites grâce à l’économie de carburant. Il est de ce fait possible de faire des économies en contrôlant, modérant et surtout anticipant lors de la conduite.