Si la tendance et surtout la sagesse prônent l’usage inconditionnel des énergies renouvelables, force est de reconnaître que les difficultés d’acceptation sont encore présentes, surtout pour des aspects émotionnels et de méconnaissance. 

La clé pour atteindre les différents objectifs énergétiques est de s’assurer que les acteurs disposent des connaissances et des outils nécessaires pour produire et consommer de manière rationnelle l’énergie en Suisse.

La direction de l’Energie du canton de Vaud l’a bien compris et soutient, au travers de son programme cantonal des «100 millions pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique», les projets de formations continues de l’IGT liés aux énergies des Industries, des Entreprises et des Collectivités publiques.

Au vu de ce qui précède, l’Institut de Génie Thermique (IGT) offre une palette de formations continues riches et complémentaires.

CAS Optimisation Energétique dans l’Industrie et les Entreprises

Depuis des années déjà, les industries et entreprises mettent en place des solutions visant à abaisser leur intensité énergétique et les mesures prises jusque-là ont mené à de bons résultats. Désormais, les pressions économiques et politiques nécessitent l’engagement de spécialistes pour l’implémentation de nouvelles solutions pertinentes et durables.

Cette formation orientée pratique et solutions introduit notamment des outils informatiques permettant une approche systématique et globale de l’optimisation énergétique. Les installations des laboratoires d’électricité et de thermique de la HEIG-VD offrent la possibilité aux participants de tester et de diagnostiquer des installations.

Fort du succès remporté par la première édition qui s’est terminée fin 2016, la 2e volée de cette formation a débuté courant mai 2018.

CAS Chauffage à Distance

La mutualisation des installations de production de chaleur et la distribution de l’énergie au travers d’un chauffage à distance (CAD) est en voie de se démocratiser.

Que ce soit pour des villes, des communes ou des regroupements industriels, la question du CAD est prise très au sérieux et offre un grand potentiel de développement et de rationalisation des ressources.

Ces installations concernent autant des réseaux à basse qu’à haute température avec des producteurs de chaleur de technologies diverses comme la biomasse, la géothermie, le solaire, le couplage chaleur force, la combustion des déchets urbains. C’est aussi un réseau de conduites, un fluide caloporteur, une régulation saisonnière, des sous-stations, sans omettre l’étude de l’ensemble des critères économiques justifiant la réalisation du projet CAD.

CAS Bois-Energie

Abondant en Suisse et totalement renouvelable, le bois se profile de plus en plus comme une alternative durable à la production d’énergie électrique et/ou thermique à haute température.

Que ce soit des particuliers, des collectivités publiques ou des industriels, ils sont de plus en plus nombreux à installer des chaudières à bois. Le commerce et la combustion du bois soulèvent cependant des problématiques d’ordre économique et réglementaire.

Quels tarifs pour mon bois? L’humidité contenue est-elle supérieure à la limite annoncée par mon fournisseur? Comment traiter les fumées pour respecter l’OPAir? Quelle réglementation concernant les cendres et comment dois-je les éliminer?

Formation des auditeurs énergétiques aux techniques spécifiques

Organisé sous forme d’ateliers, de 12 à 14 périodes chacun, cette formation a pour objectif d’améliorer la qualité des audits énergétiques dans l’industrie et les entreprises, en tenant compte des spécificités de l’outil de production de l’audité.

Ces ateliers concernent notamment les process usuels de l’agro-alimentaire, de la pharma, du lavage, du traitement des effluents liquides et gazeux, etc. Cette formation peut être une suite logique du CAS optimisation énergétique.

La problématique énergétique est beaucoup trop importante pour faire la fine bouche et de négliger et/ou de refuser certains systèmes.

La situation actuelle nous impose de maintenir une attention soutenue et raisonnable sur l’ensemble des moyens de production énergétique pour le domestique, l’industrie et la mobilité. Mais pour cela nous devons maintenir un niveau de formation performant et innovant. 

www.heig-vd.ch