L’immobilier locatif consiste à acheter un bien immobilier dans le but de le louer pour une certaine période de temps, cela s’appelle un bail. Celui-ci peut être renouvelé ou transmis suite à une vente ou une cession du bien immobilier acheté.

Soyons honnêtes, si vous disposez d’un pécule à investir, l’investissement dans l’immobilier locatif neuf ou rénové est, il faut le dire, assez intéressant. En tant qu’investisseur, il vous permettra de constituer un patrimoine, d’obtenir des revenus complémentaires ainsi qu’une réduction d’impôts sur le revenu plus ou moins conséquente en fonction du type de bien acheté.

Les apports de l’investissement locatif permettent aussi de couvrir les impôts et taxes sur le revenu ou bien de s’assurer un complément de retraite grâce aux loyers perçus et dans tous les cas à vous aider pour rembourser les crédits.

Opter pour un investissement locatif permet donc d’accroître en douceur son patrimoine et de bénéficier, une fois l’achat amorti, d’un complément de revenu appréciable. A condition de faire les bons choix. Voici nos conseils.  

Un logement bien situé, c’est la clé! 

En premier, il faut sélectionner un secteur géographique porteur pour votre investissement locatif et étudier le marché. Choisir une ville qui présente une bonne croissance de population, un quartier bien desservi par les transports en commun ou une commune dotée d’infrastructures commerciales comme des centres commerciaux ou des rues commerçantes attractives est primordial.

L’implantation géographique de votre bien immobilier doit être avant tout attractif! Avant d’acheter un 4-pièces par exemple, il faut vérifier la proximité des écoles, voire des universités pour pouvoir proposer un bien qui remplira les conditions idéales pour l’installation d’une famille ou des étudiants en colocation.

Ensuite, il ne faut pas hésiter à consulter les annonces pour connaître la disponibilité des logements dans le quartier et les tarifs proposés à la location. Un bien trop cher se louera forcément plus difficilement qu’un autre et ses occupants le quitteront dès la première occasion.

De plus, il faut prendre en compte le bassin d’emploi aux alentours, les grandes industries, l’attractivité des entreprises situées à proximité. Tel un aimant, cela multipliera les chances d’attirer de potentiels locataires et cela sera une belle garantie pour louer votre bien.

Un logement est un investissement!

Evitez de mettre trop d’affect dans la sélection de votre bien. Celui-ci ne sera pas votre résidence principale et trop d’affectif pourrait vous faire perdre de vue votre objectif principal: la recherche d’un investissement rentable. Ainsi, vous multiplierez vos chances que le logement plaise à d’autres et vous trouverez plus facilement preneur. Le bien doit être avant tout louable! Oubliez donc les zones sinistrées et attirantes avec leurs prix alléchants! Visitez et analysez froidement avant d’acheter, pour vous rendre compte par vous-même de la situation du bien, des commodités alentour et donc de son attractivité. Dans un investissement dans la pierre: c’est vous le patron, il faut donc vous comporter en chef d’entreprise! Avec un apport réduit, autour de 10%, et un emprunt limité à 20 ans, votre effort mensuel doit rester faible. En matière d’investissement immobilier, rappelez-vous que la plus-value est faite sur le prix d'achat et non sur le prix de revente. Il est donc absolument indispensable de bien acheter. Compte tenu des performances des placements classiques, un rendement de 3 à 4% par an est très convenable. Rappelez-vous aussi qu’un investissement immobilier prend toujours de la valeur à long terme. Il faut aussi anticiper les travaux dans les parties communes. Avant d’acheter, épluchez les comptes rendus des dernières assemblées générales des copropriétaires pour savoir si des travaux sont prévus. Pensez aussi à vérifier que le règlement de copropriété autorise la location et la location meublée. Et si vous comptez louer de façon saisonnière, vous devez obtenir l’accord de la copropriété.

Sélection et gestion = moins de problèmes, moins de risques!

Pour trouver le «bon» locataire qui paiera régulièrement son loyer et qui ne dégradera pas le bien en location, le propriétaire doit demander certains justificatifs pour minimiser les risques et arrêter son choix en toute connaissance de cause. Pour un loyer inférieur à un tiers des revenus, vous avez la possibilité de demander une caution solidaire.

En cas de colocation, demandez une caution pour l’intégralité du loyer à chaque participant. Avoir un maximum de garanties est toujours plus rassurant. N’oubliez pas que la gestion locative sera plus efficace si elle est confiée à des agences immobilières, des notaires ou des syndics.

Ce sont des professionnels qui pourront vous proposer une prestation qui pourra à coup sûr optimiser le rendement économique d’un patrimoine immobilier. Passer par une agence pourra donc vous décharger des soucis, des démarches et assurera bien plus efficacement que vous, le recouvrement d’éventuelles créances. Des avantages qui compensent largement le coût des honoraires qui vont souvent de 5 à 10 % des loyers charges comprises.

Par ailleurs sachez que ces honoraires sont déductibles de vos revenus fonciers. Faire appel à des professionnels est sans aucun doute la garantie de plus de tranquillité.

Souscrivez une garantie! 

La garantie locative est une assurance qui vous garantit le versement des loyers de votre bien immobilier, l’assurance que votre investissement rapporte et que les loyers vous soient versés tous les mois.

Vous êtes ainsi assuré de rentabiliser votre investissement. Vous devez souscrire une garantie locative pour chaque logement que vous souhaitez assurer. Vous pouvez opter pour une assurance classique loyers impayés. Adressez-vous à une compagnie d’assurances et prévoyez d’y consacrer 2 à 4% de vos loyers.

L’investissement locatif est une étape importante dans l’élaboration d’un patrimoine, prenez donc toutes les précautions pour assurer que cet investissement rapporte. Veillez aussi à faire les bons choix dès le départ pour ne pas vous retrouver coincé une fois le bien acquis. Une fois toutes ces précautions prises en compte, l’investissement locatif sera pour vous un complément de revenu garanti.