Au vu de la grande diversité des solutions, subventions et technologies mises à disposition des consommateurs, il n’est pas facile de faire les bons choix en matière d’énergie. Pour les accompagner de manière efficace, la Ville de Lausanne a mis sur pied le centre Contact Energies au numéro 23 de la place Chauderon. «C’est un guichet ouvert du lundi au vendredi. Il suffit de s’y présenter afin de recevoir des informations concrètes   et des conseils pratiques», détaille Eloïse Bossard, la responsable de ce centre. Cette démarche prend tout son sens avec la nouvelle stratégie énergétique suisse puisque les propriétaires, entre autres, y joueront un rôle crucial lorsqu’ils rénoveront leurs bâtiments au plan énergétique.

«La mobilité a également une grande importance à Lausanne. La subvention des vélos électriques est l’un des grands succès de la Ville, de même que celle concernant l’achat d’une voiture au gaz naturel. Les sommes des aides sont modestes mais elles ont un effet incitateur évident et permettent de mettre en évidence quels choix sont bénéfiques pour le développement durable de notre société», ajoute Eloïse Bossard. A l’heure actuelle, plus de 2000 Lausannois ont déjà bénéficié d’une subvention pour se procurer un vélo électrique.

Faire des économies

L’incitation au changement par les subventions s’est fortement développée en Suisse ces dernières années et ce particulièrement dans le domaine de l’immobilier. Du diagnostic énergétique à la pose de panneaux solaires, en passant par la chauffe de l’eau santaire ou  le  rachat du courant créé en surplus, les subtilités sont nombreuses et impossibles à maîtriser entièrement par les citoyens. Sans compter qu’aux particularités des communes viennent s’ajouter celles des cantons et qu’elles sont toutes susceptibles de se modifier d’une année à l’autre. La responsable du centre Contact Energies constate donc sans surprise que c’est l’une des thématiques sur lesquelles son service est le plus utile. «Chacun a envie de faire des économies et il suffit de suivre quelques bons conseils pour en faire et prendre en compte les défis écologiques de notre époque.»

Expliquer et rassurer

Si la nouvelle politique énergétique fédérale comporte de nombreuses opportunités, elle est aussi génératrice d’inquiétudes pour certains. Mais, toujours selon Eloïse Bossard, ces dernières peuvent être atténuées voire supprimées avec la transmission d’informations claires et précises: «Nous avons inauguré un espace d’exposition ouvert à tous et qui a été réfléchi pour expliquer de manière didactique toutes sortes de thématiques ou de projets liés à l’énergie. Cet espace sera régulièrement renouvelé.» Actuellement, c’est une exposition sur le futur parc d’éoliennes EOLJORAT SUD qui y est présentée jusqu’au 20 décembre.

Ce projet permettra d’augmenter la part des énergies renouvelables et de participer à la politique de la Confédération pour sortir du nucléaire. Mais, il suscite des réactions contrastées parmi les voisins du terrain choisi qui viendront probablement visiter avec intérêt le centre Contact Energies. Enfin, à l’occasion de la journée Energy Day, cette année le 26 octobre, le centre accueillera une exposition permanente au sujet de l’éclairage domestique dès le 21 octobre. «Entre les LEDs, les halogènes ou les ampoules basse consommation, les consommateurs sont souvent un peu perdus et ne savent plus comment faire pour économiser. Ils seront sûrement très intéressés à ce que tout leur soit expliqué clairement», prédit Eloïse Bossard.