«C’est un constat historique que nous faisons, en 2013, pour la première fois: la consommation énergétique de tout le pays a augmenté de 0.6 % alors que celle de Genève a diminué de 1.5%», déclare fièrement Christian Brunier, le nouveau directeur général des SIG. Une baisse qui serait due, en très grande partie, à la mise en place du programme éco21.

Une annonce d’autant plus intéressante que cela ferait de cette initiative genevoise l’un des tous premiers plans globaux d’économie d’énergie qui porterait ses fruits. De quoi inspirer d’autres régions suisses ou européennes. Mais, avant tout, Christian Brunier tient à se concentrer sur la suite du travail dans le canton de Genève.

«Nous serions bien sûr très fiers de pouvoir inspirer des mouvements dans d’autres cantons, mais notre priorité est aujourd’hui de remercier et de féliciter les entreprises et citoyens genevois qui ont compris qu’ils avaient tout intérêt à jouer le jeu des économies.» C’est d’ailleurs cette mobilisation générale qui a été la plus efficace. Un travail transversal auprès des plus grandes entreprises comme des PME, du service public comme des ménages. 

Nouvelle philosophie

Alors que la transition énergétique est sur toutes les lèvres et que de nombreux projets éoliens ou de production d’énergie verte, criblés d’opposition, peinent à voir le jour, la chasse au gaspillage semble plus que jamais d’actualité. Pour Gilles Garazi, le responsable du programme éco21, c’est une question de vision de société. «Durant très long-temps, on a associé le développement économique avec l’augmentation de la consommation énergétique.

Nous sommes en train de montrer que la croissance peut aussi être stimulée par la réduction de la dépense énergétique.» Et c’est aussi vrai à l’échelle des citoyens. Parmi les opérations d’éco21 s’adressant aux ménages, Doubléco a connu un succès particulier. Près de 52’300 ménages et indépendants se sont inscrits à cette opération, activant ainsi environ 5 GWh/an d’économies, soit l’équivalent de la consommation électrique de plus de 1600 ménages genevois. 60 % des participants parviennent à réduire leur consommation électrique de 12 % en moyenne.

Parmi les «gagnants», la prime moyenne versée est de 100 CHF, soit une économie financière totale de 200 CHF. Et depuis fin février 2014, Activéco habitat propose des services en ligne gratuits (autorelevés, visualisation des consommations, conseils, ...) qui permettent aux Genevois et Genevoises de continuer à faire des économies d’électricité.

Travailler avec les grandes entreprises

Pour les entreprises grosses consommatrices d’énergie, les SIG ont créé Ambition- Négawatt. Une solution clés en mains pour mettre en place une gestion efficace de l’énergie par un ensemble d’actions très concrètes: soutien financier, formations, mise à disposition d’un catalogue de solutions techniques ou liens privilégiés avec des prestataires énergétiques à même de réaliser les travaux nécessaires à une gestion optimisée de la consommation.

«Nous avons senti un véritable intérêt lorsque nous avons approché ces entreprises en leur proposant de trouver ensemble des solutions pour diminuer leurs charges.», se réjouit Gilles Garazi. Dans le cadre de ce programme, nous formons des gestionnaires de l’énergie au sein de chacune des 80 entreprises participant à Ambition Négawatt. Enfin, le plan d’action «Communs d’immeubles» a permis la modernisation de l’éclairage d’environ 2’500 immeubles.

Réalisée en partenariat avec les propriétaires d’immeubles, des éclairages intelligents adaptant l’intensité lumineuse le soir, ont été installés. Quant aux lampadaires, ils sont progressivement changés dans les parcs, sur les places et au bord des routes. «Maintenant, notre prochain objectif est de parvenir à 100 GWh économisés en 2014 et 125 en 2015», conclut Christian Brunier.