L’accord climatique de Paris et les 17 objectifs de développement durable l’ont officialisé: l’Homme est tenu de réduire ses émissions et gérer les ressources naturelles à sa disposition de manière responsable. Une part de cette responsabilité revient clairement à l’économie.

Au premier rang des acteurs impliqués dans cette évolution, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à relever ce défi.

Le potentiel d’économies de matériaux et d’énergie mais aussi financières est énorme

Des associations les accompagnent, avec pour objectif d’œuvrer pour une économie prospère et respectueuse des responsabilités environnementales, sociales et économiques à travers divers outils, projets et initiatives comme Reffnet ou WorkSmart.

Les entreprises de demain se doivent d’être conscientes des différents enjeux et ainsi travailler ensemble pour une efficacité des ressources. Dans ce sens, des associations soutienent les entreprises avec l’objectif de reconcevoir systèmes de production et produits selon les critères d’écoconception.

Le potentiel d’économies de matériaux et d’énergie mais aussi financières est énorme. Le résultat est très souvent univoque lorsqu’il s’agit de revoir le processus de production au service d’une utilisation des ressources optimisées, comme le montrent notamment les cas publiquement disponibles.

Leur impact environnemental réduit, les entreprises disposent d’arguments solides pour se positionner et gagner en attractivité.