Entre l’investissement et les coûts d’utilisation, quelques conseils simples permettent de gagner des sommes importantes. L’électroménager représente l’une des plus grandes sources de consommation d’électricité.

Ainsi, on le paie non seulement lors de son achat mais aussi tout au long de ses années d’utilisation sur la facture de son fournisseur d’énergie. Heureusement, pour éviter de faire les mauvais choix et pouvoir réellement choisir la solution la plus économique, des étiquettes énergie sont aujourd’hui apposées sur chaque appareil en vente.

Ces derniers sont ainsi répartis dans différentes catégories d’efficacité énergétique de vert foncé (appareils les plus efficaces), à rouge foncé (appareils les moins efficaces). Au final, faire le choix les plus efficaces énergétiquement pour chaque appareil permet d’économiser plusieurs milliers de francs. De quoi réfléchir différemment devant de petites différences de coûts à l’achat.
 

Qualité et prix

Des appareils pratiques, solides, technologiquement à la pointe et durables, voici les caractéristiques recherchées par tout consommateur helvétique en matière d’électroménager.

Certains ajouteront encore le design et la marque. Quant aux prix, il se doit naturellement d’être le plus faible possible. Un appareil électroménager à remplacer représente presque toujours un coût que l’on n’a pas prévu et qui tombe mal. Vient alors la tentation d’investir un minimum ou de se rendre dans l’endroit le plus pratique.

En réalité, prendre le temps de trouver le fournisseur le meilleur marché permettra d’investir plus intelligemment dans un appareil de qualité qui ne coûtera qu’un minimum sur la dizaine d’années que durera son utilisation. Un dernier point, la plupart de ces appareils offrent aujourd’hui la possibilité de se connecter à internet afin d’acquérir de l’intelligence ou de pouvoir être commandés à distance.

Tout porte à croire que ces dix prochaines années, c’est dans ce domaine que des progrès et des économies non négligeables pourront être réalisées. Le lave-linge qui se lance lorsque l’électricité devient moins chère ou au moment où les panneaux solaires qui auront été installés sur le toit produisent plus d’énergie en est un bon exemple. Il est donc sensé de se diriger déjà aujourd’hui vers des achats connectés et des appareils qui peuvent être ainsi allumés ou éteints.