Près de 80% des donateurs déclarent leurs dons aux impôts et profitent effectivement d’un avantage fiscal. Mais faire un don, c’est pour la majeure partie d’entre eux participer à une cause altruiste. Lorsque l’on donne cela veut dire que l’on s’implique dans un projet. En donnant vous devenez un acteur du changement. D’autant qu’un donateur est toujours mieux informé, plus proche de l’action qu’une personne qui ne s’implique pas. En donnant à une association vous rentrez dans son cercle privé et pouvez même parfois participer aux décisions.
 

Un coup de pouce au mécénat

Après ces considérations philanthropiques et leurs avantages passés en revue, il est certain que donner à une association présente aussi une véritable aubaine pour votre portefeuille. Telle une récompense à votre beau geste.

Bertrand décide de faire un don à une association suisse qui accompagne le développement des enfants défavorisés à travers le monde. Sa donation lui donnera obligatoirement droit à une réduction d’impôt.

Ce don sera déductible de l’impôt fédéral direct si Bertrand donne au minimum 100 francs et si ce don ne dépasse pas au total 20% de son revenu net. Bertrand décide donc de donner 1000 francs, il va pouvoir déduire intégralement cette somme de ses impôts car elle représente moins de 20% du montant qu’il déclare à l’administration fiscale.
 

Quelques critères à respecter

Plusieurs critères doivent néanmoins être réunis pour que les francs dépensés en dons par Bertrand lui permettent de bénéficier de ce retour sur investissement. Il doit donner à un organisme à but non lucratif d’intérêt général.

Les associations ou fondations reconnues d’utilité publique entrent naturellement dans cette catégorie. La gestion de ces organismes doit être désintéressée. C’est-à-dire que les rémunérations et avantages accordés aux dirigeants de l’association restent raisonnables par rapport aux moyens de l’association. Enfin, le don à l’association ne doit pas donner droit à des avantages personnels spécifiques.

L’association que soutien Bertrand réunit tous ces critères, un justificatif lui sera donc fourni pour attester de son don. Ce document joint à sa déclaration d’impôt lui permettra donc d’alléger le montant qu’il devra à l’administration.