Même s’il est possible d’être allergique à peu près n’importe quelle nourriture, plus de 90% des allergies sont causées par seulement quelques aliments: le lait de vache et l’œuf de poule sont les aliments prédominant chez l’enfant, les pommes, les noix, le céleri et les carottes sont les agents allergisants les plus fréquents chez l’adulte.

Chez les allergiques, une simple petite quantité d’un mauvais aliment absorbé peut vite devenir très gênant voire dangereux: picotement de la bouche, urticaire, éruptions cutanées, gonflement des lèvres et du visage et parfois difficultés à respirer voire même vomissements et diarrhées… la liste des maux est douloureusement longue.

Surveiller assiette et étiquettes

Les personnes allergiques doivent donc savoir très exactement ce qu’elles mangent. Elles dépendent d’une description absolument fiable des ingrédients contenus dans les aliments emballés. L’affichage d’informations précises sur la composition des aliments vendus en vrac ou sur les plats surgelés, cuisinés ou encore servis dans les restaurants sont tout aussi importantes.

La prévention des réactions allergiques nécessite une vigilance constante car de très petites portions voire même des traces d’aliments indésirables peuvent provoquer des réactions virulentes. Une vigilance qui doit être d’autant plus accrue surtout lorsque le composant allergène peut se retrouver sous forme d’ingrédient dans une foule de produits alimentaires.

On peut alors retrouver des ingrédients auxquels on ne s’attendrait pas dans certains produits préparés, comme dans les produits laitiers, dans les charcuteries ou même dans certaines sauces qui aussi improbable que cela puisse paraître contiennent parfois poissons et crustacés dans leur composition.

Des gestes simples pour prévenir

Dans de nombreux cas, les réactions allergiques sont causées par l’ingestion indirecte d’un allergène, par l’intermédiaire d’un aliment ou d’un ustensile de cuisine contaminé.

Des gestes simples permettent d’éviter ce risque: utiliser des ustensiles différents pour la préparation des repas, vérifier la propreté de la vaisselle, réchauffer séparément les plats pour la personne allergique car des protéines allergènes peuvent se trouver dans la vapeur de cuisson d’un plat. Enfin, éviter les produits en vrac où la contamination entre les aliments est très fréquente.