Eviter le gluten – seulement un phénomène de mode? Clairement non! Mais la tendance à manger sans gluten augmente. Jadis en vente exclusivement en droguerie, pharmacie et magasin de produits diététiques, les aliments spéciaux sont aujourd’hui disponibles dans le commerce de détail et accessibles à un public plus large.

La maladie coeliaque

Mais qui dépend d’une alimentation sans gluten? Les personnes atteintes de la maladie cœliaque doivent suivre un régime strict toute leur vie. Suite à une prédisposition génétique, la fraction protéique insoluble du grain, présente dans certaines céréales, détruit la muqueuse de leur intestin grêle. Les symptômes: diarrhées, douleurs abdominales, carence en fer, fatigue, une santé psychique altérée. Près d’un pour-cent de la population helvétique en est touché, mais ces 80 000 personnes vivent sans troubles en évitant le gluten.

Une vie sans pain, pâtes et pizza ?

Cela signifie renoncer au pain, aux pâtes, à la pizza et aux céréales du petit déjeuner. Il faut aussi bannir la farine des sauces et l’amidon du blé contenu dans les mélanges d’épices. Malgré ces fortes restrictions, même des personnes non intolérantes y renoncent volontairement. Des célébrités ont suivi le mouvement, propageant l’idée d’une alimentation sans gluten. Les adultes en bonne santé souhaitant suivre ce régime profitent de menus plus variés et de denrées moins répandues, dont les crêpes au sarrasin ou le quinoa, qui enrichit de plus en plus nos repas.